Conseil
Conduite du changement : jouez sur tous les canaux !

Nombreux sont les motifs qui peuvent conduire une entreprise à changer : nouvelles technologies à intégrer, changement du cadre légal (RGPD par exemple), commercialisation de nouveaux produits ou services, mise en place de process, dématérialisation, externalisation de certaines activités… Leur point commun ? Tous les facteurs du changement nécessitent une communication mobilisant tous les canaux, tous les touch points. 

Quand une entreprise se lance dans la conduite du changementles acteurs (managers, collaborateurs, dirigeants) doivent connaître et comprendre les évolutions attendues : nouvelles pratiques, rôles redéfinis, nouvelles règles ou compétences… En effet, le changement n’est pas seulement intellectuel, cognitif, mais aussi culturel et comportemental. Une conduite du changement réfléchie est essentielle pour assurer l’adhésion des équipes et la réussite du projet. Elle repose notamment sur une communication adaptée.  

L’entreprise doit communiquer autour de plusieurs thèmes :  

  • Expliquer le changement, montrer son intérêt ;
      
  • Clarifier son objectif final ; 
  • Rassurer les parties prenantes ; 
  • Rendre ce changement concret, en détaillant ce qu’il va modifier pour les collaborateurs ;
  • Insister sur les bénéfices qu’ils en tireront et les inviter à dialoguer sur le sujet.

Pour réussir toutes ces étapes, une communication variée, soutenue, rythmée s’avère indispensable. Il s’agit de mobiliser tous les canaux, tous les touch pointsen amontpendant et après le changement entrepris. Un conseil : utiliseplusieurs canaux de communication. Comme chacun de vos collaborateurs sera plus sensible/ réactif/ présent sur tel canal plutôt que tel autre, veillez à ne pas vous contenter d’un vecteur unique et jouez, au contraire, sur tous les tableaux, tous les canaux. 

 

De nombreux canaux à disposition 

Selon le changement demandé, la culture interne et les outils en place, une entreprise pourra ainsi : 

  • Mettre en place des groupes de travail ; 
  • Recourir à des posters et affiches dans les locaux. Désuet, passé de mode ? Pourtant, une affiche placée dans les lieux passants de l’entreprise peut informer très facilement et grandement valoriser l’information. Ses limites : elle n’est vue que par les salariés passant devant son emplacement. Le contenu de l’affiche doit donc être aussi partagé sur d’autres canaux (email…) pour être vu par tous. 
  • Penser à l’affichage dynamique. Un écran installé dans les pièces communes, type restaurant d’entreprise ou espace de pause-café a l’avantage d’être très visible et d’être mis à jour rapidement, pour proposer des contenus adaptés au calendrier du changement. 
  • Programmer des réunions d’information, allant de l’onboarding, au début du processus, à des points d’étapes réguliers. Ces réunions pourront être animées soit par les responsables du changement, soit par les managers des équipes, soit par des “champions“, i.e des salariés connaissant parfaitement les processus à modifier et désireux d’en faire la pédagogie auprès de leurs collègues. 
  • Proposer des formations, mais aussi des tutoriels et des vidéos explicatives. Cela peut se faire en déployant une plateforme d’e-learning ou en intégrant différents contenus à l’intranet de l’entreprise. 
  • Organiser des ateliers, des workshops dédiés à l’apprentissage d’un point précis ; 
  • Dialoguer sur le réseau social de l’entreprise, qui apporte un aspect plus convivial aux discussions. L’objectif ici n’est pas d’informer, mais plutôt de discuter, de collaborer : poser une question, proposer une idée, etc. 
  • Organiser des sessions de chat avec les dirigeants et/ou les porteurs du changement ; 
  • Et s’appuyer sur les outils collaboratifs existants (Teams, etc.). 

 

Ateliers et réunions demeurent incontournables 

Donner du sens au changement favorise l’approbation et l’implication des équipes. Il ne faut donc pas oublier de recueillir leur feedback. En fait les personnes n’attendent pas seulement d’être informées, elles aiment aussi pouvoir communiquer, c’est-à-dire échanger, partager leurs propres expériences et interrogations. À ce titre, les réunions apportent beaucoup, tant aux managers qu’aux collaborateurs, qui peuvent facilement remonter leurs impressions, voire leurs difficultés, face au changement amorcé. 

Cela signifie que ceux qui pilotent un changement devront créer des rendez-vous réguliers pour faire le point sur les avancées. L’idéal étant de prévoir des moments d’échanges formels (réunions, ateliers, formations) et d’autres plus informelsà la machine à café par exemple. À charge pour l’entreprise d’adapter ensuite la conduite du projet et la communication en fonction des avis recueillis.  

   

Un formidable outil marketing au service de la com‘interne 

Mais comment embarquer les équipes et bien communiquer quand de nombreux collaborateurs alternent désormais présence dans les bureaux et travail à domicile ?  

Grâce à un canal à fort potentiel : la signature mail. Désormais, une solution comme Letsignit attribue une signature différente pour les emails envoyés en interne et pour ceux destinés à l’externe.  

Résultat : un nouveau levier pour tous les sujets corporate – y compris, donc, la conduite du changement. Créez très simplement une bannière pour promouvoir des actualités, informations ou ateliers relatifs à votre transformation… Et offrez-leur une visibilité inégalée ! 

Retrouvez ici nos autres conseils pour réussir le changement à l’ère du télétravail.

Découvrez Letsignit

Sources :

The end